Café Quillacingas

Voir en boutique

Profil sensoriel 

Région Buesaco, Nariño, Colombie. 
Caractéristiques du sol Sols volcaniques.
Altitude  2 050 - 2 200m
Précipitations 1 700 à 1 900 mm/an. 
Température annuelle moyenne 27 °C.
Notes
Pamplemousse, amandes, agrumes et fruits roses.
Score SCA
85,25 +
Producteur
Groupe Siera
Période de récolte
Avril-Juin 58% ; Août-Sep-Déc. 42%.
Récolte  2020 - 2021.

 

Spécificités du café 

  • Type : Arabica.
  • Variété : Caturra, Castillo.  
  • Processus de production : Honey.
  • Activité de l’eau : 0,5694.
  •  

    Processus de traitement 

  • Méthode de cueillette : Manuelle.
  • Méthode de traitement : Cueillies manuellement et traitées le jour même. Fermentation de 12 heures. 
  • Méthode de séchage : 8 à 14 jours directement sous le soleil.

  • Le terroir

    Le département de Nariño se situe au sud-ouest de la Colombie. Sa capitale politique et administrative est San Juan de Pasto (ou plus simplement « Pasto »). C’est une ville de taille moyenne située au pied du volcan Galeras. À cheval sur l'océan Pacifique et la forêt amazonienne, la géographie nariñense est marquée par le nœud des los Pastos, point montagneux à partir duquel la chaîne de la cordillère des Andes se divise en trois branches remontant vers le nord du pays.

    Les frontières du département sont l’Equateur au sud, l’océan Pacifique à l’ouest, le département du Cauca au nord et celui du Putumayo à l’est.

    Les projets d'impact : 

    Les producteurs de ce café font partie du groupe indigène de Colombie, Les Quillacingas. La communauté trouve ses ancêtres chez les Incas du Pérou. Ils étaient des guerriers nomades, cachés au sommet des montagnes andines à l'époque précolombienne. Ce n'est que dans la dernière moitié du 19ème siècle qu'ils ont commencé à commercialiser différents produits agricoles.

    Malheureusement, à la fin du 20ème siècle, ils ont été pris par la vague du trafic de drogue mais, fort heureusement, la situation a changé. La communauté des Quillacingas vit désormais dans un territoire paisible. Ils ont eu l'opportunité de bénéficier des programmes agricoles du gouvernement et des exportateurs pour les aider à améliorer la vie de leurs familles et de leur communauté. La production de café de spécialité est devenue une partie importante de leur vie. Notre partenaire d'origine, InConexus, continue de les assister dans tous les aspects de la production de café, en fournissant une assistance technique et des conseils sur les pratiques post-récolte et les traitements alternatifs, comme le traitement Honey.

    La culture du café est une tradition pour les Quillacingas qu'ils ont liée à leur identité culturelle, elle implique une coordination entre les phases de la lune les plus propices à la récolte et les périodes de l'année les plus favorables. En outre, le café Quillacingas pousse dans des conditions géographiques et territoriales exclusives : à une altitude supérieure à 2.000 mètres au-dessus du niveau de la mer et dans la zone proche du volcan Galeras, qui jette des cendres riches en nutriments sur le sol, cela contribue à donner une teinte particulière au café.

    Méthode de séchage : Honey

    Le traitement Honey est un procédé hybride, entre le lavé et le naturel, où le producteur laisse volontairement une quantité variable de mucilage pour ensuite laisser les grains sécher au soleil, jusqu’à 20 jours. C’est un peu plus dispendieux à produire, car ce procédé demande du temps, des installations adéquates et de la main-d’œuvre pour remuer les grains de café. Mais, cela permet de faire ressortir des notes de dégustations plus sucrées tout en douceur. La gelée sucrée qui se trouve à l’intérieur du fruit y est donc mise en valeur. Ce sont souvent des micro-lots, donc du café disponible en petite quantité, très bien travaillé et de grande qualité.

    Ces grains sont , par la suite, stockés dans des sacs de 70kg avant d'être exportés. 

     

    Variétés : Castillo et Caturra

    Ce café est particulier car il est composé de deux variétés de café. 

    La variété Castillo est une des plus répandues en Colombie. Elle est devenue populaire après une forte période de crises dans les années 90 en Colombie. La Roya, une maladie qui affecte les plantes et la guerrilla. Elle a engendré des situations extrêmement compliqué pour les producteurs de café, mais aussi pour tout le pays. 

    La variété Castillo à bien été adoptée par les petits producteurs grâce à sa résistance à la Roya. Cette nouvelle variété leurs a permis de faire face à cette crise. 

    La variété de café Caturra, quant à elle, est une variété uniquement présente dans les cafés 100% Arabica. 

    Le café Caturra est très sensible et requiert beaucoup de soin dans son mûrissage. L’arbre est petit et est composé de branches qui, elles aussi, sont composées de branches plus petites. Le café Caturra n’offre pas un bon rendement lorsqu’il n’est pas en haute altitude. En effet, plus notre café est en altitude (à partir de 1'500 mètres), mieux le rendement est.

    Voir en boutique